Jouer avec les données statistiques

Noël est passé. Petits et grands sont encore en train de s'amuser avec leurs nouveaux joujoux ou leurs nouveaux gadgets électroniques. Il ne viendrait pas à l'idée de grand monde de jouer avec un tableau de données statistiques. Et pourtant, c'est bien en jouant, en manipulant les chiffres par soi-même, qu'il est plus facile de comprendre et d'apprendre. C'est une des idées maîtresses qui gouverne la conception de Géoclip : être un outil pédagogique et ludique. En voici un exemple concret. 

L'Insee vient de publier le millésime 2015 des données de population, issues du recensement. La rubrique Statistiques du site de l'institut propose de télécharger les populations légales 2015 par région, département, arrondissement, canton et commune. Ces données sont aussi accessibles sur le site Statistiques Locales. Nous en parlions récemment : Le nouvel outil Statistiques Locales propulsé par Géoclip Air.

L'Insee publie également une étude plus élaborée : Du Nord au Sud, les mouvements naturels et migratoires opposent les départements.  Cet article, illustré de plusieurs représentations cartographiques, montre les contrastes entre les territoires. Les médias ont été également nombreux à traiter la question de l'évolution contrastée de la population. Petite revue de presse :

Le dernier article se distingue par une analyse plus poussée, illustrée par des cartographies avec une identité visuelle forte. Lire tout cela est fort intéressant, mais ne permet pas de faire soi-même ses propres explorations. Qu'à cela ne tienne, il suffit d'importer les données dans un observatoire Géoclip et le tour est joué !

L'import de données, aussi simple qu'un copier-coller

En complément de son article, l'Insee permet de télécharger les données sur lesquelles s'appuie l'étude, en attendant qu'elles soient intégrées dans le site Statistiques Locales. Ce fichier, au format tableur, comporte plusieurs tables de données départementales. Par exemple, l'une d'entre elles donne des taux de variation annuel de la population entre 2010 et 2015, globalement et en distinguant l'évolution due au solde naturel de celle due au solde migratoire (*).

table évolution population

Copier, coller, et hop, j'ai mes indicateurs cartographiés dans France découverte ! Je peux jouer avec leur représentation : avec la souris, survoler la carte, zoomer ou me déplacer, avec les paramètres de la légende, modifier les tranches et les couleurs.

Pour aller plus loin encore, je crée dans mon tableur un nouvel indicateur, une typologie permettant de distinguer les évolutions positives, stables ou négatives des taux de variation dû au solde naturel et dû au solde migratoire (*).

code typologie évolution population

J'importe également la table résultante, j'ajuste la palette de couleurs et j'obtiens une visualisation qui synthétise bien les contrastes entre les départements.

étude évolution population

Afin de pouvoir conserver tout ce cheminement, je sauvegarde sous la forme d'une étude. Je pourrai la réutiliser plus tard ou la partager avec d'autres utilisateurs. Pour vous épargner les étapes décrites ci-dessus, vous pouvez, vous aussi, télécharger le fichier d'étude typoevolpop.ast et l'ouvrir dans France découverte (menu utilisateur > favoris > choisir un type de favori > charger un fichier d'étude).

Pour poser vos questions, vous pouvez nous contacter au 05.34.27.45.17 ou par courriel.

*  comme le précise l'Insee, le taux de variation annuel de la population dû au solde migratoire est calculé comme le solde apparent entre les entrées et les sorties entre 2010 et 2015.