Des scenarios concrets, des tutos, des exemples d’utilisation…

Sélection géographique

Sélectionner des unités géographiques sur une carte

Avec Géoclip, nous aimons beaucoup les cartes. Elles donnent des images, qui délivrent des informations d'un seul coup d’œil. Dans le cas de cartes thématiques, elles sont des outils puissants pour donner du sens à un jeu de données statistiques. Et en plus, dans Géoclip, les cartes sont vraiment interactives. Elles réagissent donc aux actions effectuées à la souris, ou au doigt sur un écran tactile. Comme nous avons désormais l'habitude de le faire dans n'importe quel globe virtuel, nous pouvons bien sûr zoomer, dézoomer et nous déplacer. Nous pouvons également sélectionner des objets sur la carte. La sélection géographique est une des forces de Géoclip, depuis son origine.

La vidéo ci-dessous montre différentes façons de procéder pour sélectionner des unités géographiques. Cela se passe dans l'espace de travail "Indicateurs". Le but est bien sûr d'obtenir des résultats statistiques relatifs à une sélection, portant sur n'importe quel territoire. Cela peut être par exemple ma ville ou mon village, les communes voisines, les communes appartenant à la communauté de communes, les communes situées à moins de 15 km, les communes dont la population augmente ou bien diminue, la communauté de communes, le département, la région, etc. À chaque action sur la carte qui modifie la sélection en cours, les valeurs des indicateurs pour la sélection sont recalculées automatiquement. Lire la suite

Visualiser et comparer des zonages avec Géoclip Air

Géoclip est connu pour sa maîtrise de la cartographie thématique et sa capacité à produire des représentations cartographiques impeccables. Il sait aussi faire bien d'autres choses. Par exemple, une innovation proposée par la nouvelle version Géoclip Air est l'espace de travail consacré aux zonages. Lire la suite

import de données

Lever de rideau sur Géoclip Air : la suite…

Dans un article récent, nous dévoilions les premières images à propos de Géoclip Air et présentions l'espace de travail consacré aux indicateurs. Aujourd'hui, nous allons présenter un autre des quatre espaces de travail qui structurent l'interface d'un observatoire Géoclip Air : l'import de données.

L'import de données élargit considérablement les possibilités, au-delà du contenu de la base de données sur laquelle s'appuie Géoclip. Cela permet d'utiliser la force et la simplicité de Géoclip pour n'importe quelles données, pour peu qu'elles soient localisées et référencées par un code géographique. Ces données peuvent être importées depuis un autre observatoire Géoclip ou plus largement d'une autre ressource respectant le format TJS (Table Joining Service). Elles peuvent être également importées par une opération aussi simple qu'un copier/coller depuis une feuille de calcul.
Lire la suite

Visualisation de la typologie

Géoclip, outil de data viz’

A l'occasion du salon de l'agriculture, France TV Info a publié sur son site un article intitulé Y a-t-il plus de bêtes que d'habitants dans votre département ? Le texte est illustré par une data viz' que nous avons trouvé amusante : une carte de France par département, avec des pictos en forme de vaches, de moutons ou de cochons, pour localiser les départements où il y a plus de têtes de bétail que d'habitants. Toutefois, une information importante nous manquait, dans cette infographie : la source des données. Alors, par curiosité, nous avons voulu vérifier et voir ce qu'il était possible de faire dans France découverte, notre observatoire "fait maison".

Lire la suite

Exporter des cartes sous forme d’images réutilisables

Les plus observateurs de nos lecteurs auront remarqué quelque chose de nouveau dans une image d'un précédent article, La fusion des régions, c'est simple... dans Géoclip. Dans l'image présentant deux cartes côte à côte, celle de gauche présente un cadrage général de la France par région 2016, tandis que celle de droite est cadrée sur Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et montre les cantons. Les indicateurs cartographiés ne sont également pas exactement les mêmes à droite à à gauche. Il était déjà possible, dans le mode d'affichage de deux cartes en vis à vis, d'avoir des niveaux géographiques différents et des indicateurs différents, mais le cadrage des deux cartes était toujours synchronisé.

Une nouveauté est apparu récemment : il est maintenant possible de verrouiller ou déverrouiller la synchronisation du zoom entre les deux cartes. C'est le rôle d'un nouveau bouton, placé justement sur la ligne centrale de séparation entre les deux cartes : bouton_lien

Grâce à ce bouton magique, il est désormais possible d'obtenir ceci :

Lire la suite

carte de flux - déplacement

Comment représenter des déplacements sur une carte ?

Dans la vie, il nous arrive fréquemment de nous déplacer : souvent pour aller travailler, ou alors pour aller à l'école ou à la fac. L'Insee mesure ces déplacements et les baptise du doux nom de "navettes domicile-travail" ou "navettes domicile-études". Représenter ces données sur une carte suppose de prendre en compte une double localisation : un point de départ (par exemple, le domicile) et un point d'arrivée (par exemple, le lieu de travail). Ensuite, on relie d'un trait le point de départ et le point d'arrivée.

Lire la suite

worldatlas tutoriel

Comment bâtir un observatoire Géoclip en 8 étapes ?

Voici un nouvel observatoire World Atlas, présentant des statistiques sur les pays du monde. Il s'agit d'une version actualisée de l'ancien Géomonde, construite comme France découverte, avec Géoclip O3.

Lire la suite

carte des lieux de justice

La vague de la « dataviz »

« dataviz » pour « datavisualisation » : prenez un jeu de données, plus ou moins volumineux, et grâce à votre outil « dataviz », obtenez une représentation qui lui donne du sens. C'est toute l'ambition de Géoclip... depuis près de 15 ans : restituer des cartes et des graphiques à partir de tableaux statistiques, pour les faire parler.

La vague de la « dataviz » accompagne la vague de l'open data. Logique : plus il y a de données facilement accessibles, plus les outils de visualisation se montrent utiles. Il est donc également logique que Géoclip propose des fonctions pour rendre de plus en plus facile la visualisation des données, qu'elles soient ouvertes ou pas.

Lire la suite

Quels fonds de carte pour Géoclip ?

Pour construire une carte thématique, les deux ingrédients principaux sont, d'une part des données statistiques, d'autre part des fonds de carte. Les fonds de carte sont généralement fournis dans un format SIG standard : shape ou mapinfo, le plus souvent. Pour pouvoir exploiter des fonds de carte et les afficher dans un navigateur web, il nous faut d'abord les convertir dans un format plus adapté. C'est le rôle du convertisseur de fond de carte, élément essentiel de la boîte à outils de l'administrateur Géoclip.

Pour voir comment fonctionne ce convertisseur, nous vous proposons un petit tutoriel :

Lire la suite

Recette pour réussir son observatoire Géoclip

Aujourd'hui, nous allons soulever le couvercle de la marmite pour voir comment s'élabore un observatoire avec Géoclip O3. Il sera donc question de "back office", comme on le dit en bon franglais !
Tout d'abord, de quels ingrédients avons-nous besoin ? Les ingrédients principaux, ce sont les données. Qu'elles soient  "maison" ou "publiques", elles seront de préférence abondantes, variées et fraîches, et toujours géolocalisées.

Lire la suite