Des observatoires Géoclip réalisés par nos clients

Atlas Interactivo de Espana

Géoclip de l’autre côté des Pyrénées

Pour réussir un bel atlas interactif avec Géoclip, il n'y a pas de recette magique. C'est la qualité des ingrédients qui fera celle du résultat. Les ingrédients de base, aussi indissociables que les tomates et les poivrons du gaspacho, sont des données locales et des fonds de carte : statistique et géomatique vont main dans la main. Si nous évoquons cette recette emblématique de l'Espagne, c'est qu'un exemple que nous trouvons particulièrement réussi est l'Atlas interactivo nacional de España. Si en France, le site Statistiques locales est édité par l'Insee, institut de la statistique, en Espagne son équivalent est une publication de l'Instituto Geográfico Nacional. Nous retrouvons bien nos deux ingrédients : statistique et géographie. Lire la suite

Carto PMSI

Cartographier l’activité des établissements de santé

18,5 millions de séjours par an. C'est l'activité annuelle globale des établissements de santé en médecine, chirurgie et obstétrique, telle qu'elle est enregistrée en 2016, 2017 et 2018, dans le PMSI (Programme de Médicalisation des Systèmes d'Information), base de données administrée par l'ATIH (Agence Technique de l'Information sur l'Hospitalisation). Tous ces séjours sont comptabilisés dans un des 1 500 établissements et répertoriés en fonction des disciplines (orthopédie, pneumologie, ophtalmologie, uro-néphrologie, etc.) selon une nomenclature détaillée en 40 catégories. Ils sont aussi enregistrés en fonction du code postal des patients ; cela permet (entre autres utilisations possibles) de mettre en relation la localisation des établissement de soins et le lieu de résidence des personnes qui doivent s'y rendre, en fonction des pathologies.

La base du PMSI existe depuis une vingtaine d'années, elle est utilisée  pour une application de Cartographie de la consommation et de la production de soins depuis 2002. La Cartographie s'est enrichie au fil du temps de tous les secteurs de l'activité médicale en établissements de soins : hospitalisation à domicile, soins de suite et de réadaptation, psychiatrie. Elle vient d'adopter la plateforme Géoclip Air, pour une 3ème refonte majeure. Elle constitue un élément important des informations mises à disposition par l'ATIH sur son site ScanSanté.

Lire la suite

Canton de Neuchâtel

Parole d’utilisateur : « une solution assez unique sur le marché »

Le géobservatoire que nous venons d'ajouter à la liste des réalisations publiées avec Géoclip Air nous tient particulièrement à cœur. C'est l'Atlas statistique du canton de Neuchâtel. Je pourrais vous raconter que l'histoire entre Géoclip et le SITN (Système d'Information du Territoire Neuchâtelois) remonte loin dans le temps : le premier Atlas statistique a été publié avec la version 2 de Géoclip, au début de Géoclip Serveur. Rappeler que le canton de Neuchâtel a été le premier canton suisse à s'intéresser à nos outils de cartographie sur internet. Reconnaître que nous nous plaisons à penser qu'il y a sans doute dans le Géoclip d'aujourd'hui un peu de la rigueur légendaire de nos amis Suisses.

Lire la suite

Observatoire des Territoires

Éditer une analyse synthétique sur un territoire

L'Observatoire des territoires a été créé il y a 15 ans par la structure qui s'appelait alors la Datar. Un de ses objectifs était de mettre à disposition du public des outils d'analyse pour améliorer la connaissance des territoires. Après plusieurs changements de nom et de rattachement ministériel, le CGET d'aujourd'hui continue de piloter l'Observatoire des territoires. Et l'outil cartographique, propulsé par Géoclip, y occupe toujours une large place. L'Observatoire des Territoires a été un projet fondateur lors du développement de la première version de Géoclip Serveur. C'est une vraie fierté pour nous de voir aujourd'hui en ligne la 3ème génération, désormais basée sur Géoclip Air.

Lire la suite

Ouest-France

Utiliser Géoclip pour suivre ses ventes

Utiliser Géoclip pour suivre ses ventes, et plus globalement l'ensemble de ses activités, c'est ce que fait le groupe de presse Sipa-Ouest-France, depuis 4 ans. Ce groupe, qui possède le premier titre de presse quotidienne régionale de notre pays, Ouest-France, utilise Géoclip pour communiquer à l’ensemble des collaborateurs ses indicateurs d’activité : des données commerciales de diffusion et d’audience, mais aussi des données chiffrées sur l’information de proximité délivrées aux lecteurs.

L’observatoire Géoclip est un lieu « ressource » pour accéder à ces indicateurs « métier » en relation avec les données socio-démographiques de l’Insee. Ces indicateurs sont complétés par la connaissance des zonages de vie (bassins de vie, communautés de communes) et professionnels (zones d’édition, zones de publicité…). La visualisation et la facilité d’accès à cette multitude de données donne à chaque collaborateur l’opportunité de connaître le territoire sur lequel il intervient et de répondre aux questions posées.

Lire la suite

Du national au local pour l’Observatoire des Fragilités

Nous en parlions récemment : l'Observatoire national des situations de fragilités passe à Géoclip Air. C'est maintenant au tour des observatoires régionaux d'adopter la nouvelle plateforme. Les énormes bases de données harmonisées par les Carsat (Caisses d'Assurance Retraite et Santé au Travail), après collecte auprès des organismes gestionnaires de l'assurance maladie et l'assurance retraite, sont ainsi à portée de clic pour tous les territoires du Grand Sud : régions selon le découpage propre aux Carsat, régions administratives, départements d'outremer. Le lien https://www.observatoires-fragilites-grand-sud.fr conduit depuis peu à la nouvelle version Géoclip Air de cet observatoire, initié il y a 6 ans par la Carsat Languedoc-Roussillon. Lire la suite

L’Observatoire national des situations de fragilité passe à Géoclip Air

L'Observatoire national des situations de fragilité est un projet porté par les Carsat (Caisses d'Assurance Retraite et Santé au Travail), depuis plus de 5 ans. Pourquoi Géoclip est-il parfaitement adapté à un projet tel que celui des Carsat ? Parce que c'est un outil de statisticiens, fait pour manipuler des bases de données territoriales volumineuses. Parmi les nombreux atouts dont dispose Géoclip, et encore plus Géoclip Air, s'il fallait n'en retenir qu'un, particulièrement décisif pour ce projet d'observatoires des situations de fragilité, ce serait sa capacité à gérer de façon extrêmement rigoureuse les questions de sécurité. Avec Géoclip, les règles de secret statistique sont scrupuleusement respectées. L'accès sécurisé par profils d'utilisateurs permet de réserver l'accès à certaines données plus sensibles à certaines catégories d'utilisateurs authentifiés.

Mais reprenons l'histoire du début...  Lire la suite

Le nouvel outil Statistiques Locales de l’Insee,
propulsé par Géoclip Air

L'Insee vient d'ouvrir un observatoire cartographique et statistique dédié aux Statistiques locales. Ce site permet de consulter les nombreux indicateurs géoréférencées, proposés sous forme de cartes, tableaux, graphiques et fiches de synthèse et d’analyser leur distribution spatiale, afin de mieux comprendre les dynamiques territoriales à l’œuvre en France.  Lire la suite

à la une

Des observatoires pour tous les territoires

Géoclip Serveur est à l'aise pour traiter de gros volumes de données et les restituer de façon parlante. Il est capable de s'intéresser à des territoires très étendus, une région, un pays, le monde entier... et d'exploiter des bases de données comportant des centaines, des milliers d'indicateurs. Cependant, même pour une étendue plus modeste, Géoclip peut déployer toute sa puissance. C'est le cas pour deux de nos dernières réalisations, l'une pour Val de Garonne Agglomération (43 communes, 60 000 habitants), l'autre pour la ville de Clichy-sous-Bois (1 commune, 30 000 habitants).  Lire la suite

Observatoire de l'intercommunalité de la région Paca

Un observatoire de l’intercommunalité pour la région Paca

Une part importante de notre force de travail est occupée actuellement à finir de mettre au point notre nouvelle version Géoclip Air : c'est la dernière ligne droite ! Toutefois, cela ne nous empêche pas de continuer d'accompagner les projets en cours. Même si nous sommes en mesure de monter un observatoire Géoclip en quelques jours à peine, la plupart des projets se déroulent sur plusieurs mois, car les aspects organisationnels prennent plus de temps que les questions purement techniques. C'est donc avec une grande satisfaction que nous saluons la publication d'un nouvel observatoire, réalisé avec Géoclip O3 : l'observatoire de l'intercommunalité de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Lire la suite