Géoclip Air is one year old, and already has all its teeth!

Et même plus, car ce ne sont pas 20* ou 32** mais 40 projets Géoclip Air livrés ou sur les rails, moins d’un an après le lancement du site statistiques locales de l’Insee. La nouvelle version adaptative du générateur d’observatoires Géoclip se déploie aussi en Angleterre, en Espagne, en Suisse, parfois même en plusieurs langues comme pour l’atlas de Belgique ou l’atlas transfrontalier de l’Euro-région Meuse/Rhin. Et jusqu’au Pacifique dans les îles Tonga et aux Fidji.

Cela confirme la belle adaptabilité du modèle Géoclip à toutes sortes de territoires et d’espaces de données statistiques. Tout comme la rapidité de déploiement et de mise en ligne d’un observatoire territorial !

Read more

Géoclip in Switzerland

Dans le déroulement d'un projet avec Géoclip, il y a une phase à laquelle nous accordons une grande importance. Il s'agit du transfert de compétences. L'objectif est de rendre l'équipe chargée de l'administration de l'observatoire construit grâce à Géoclip autonome dans la gestion de ce dernier. C'est un moment particulier, un peu comme la remise des clés. Il s'agit que chacun prenne en main l'outil, afin d'être capable d'importer un nouveau jeu de données, de mettre à jour une couche géographique, d'ajouter un nouvel élément dans une arborescence, et bien d'autres choses encore.

Cette étape est la plupart du temps l'occasion de rencontrer l'équipe responsable du projet sur son lieu de travail. Cela permet des échanges concrets, au cours desquels il est possible de confronter les façons de faire des uns et des autres. C'est un moment privilégié pour prendre connaissance des attentes des administrateurs et par leur intermédiaire, des utilisateurs. Cela nourrit nos réflexions pour améliorer encore et toujours les outils que nous développons. Read more

Playing with statistical data

Noël est passé. Petits et grands sont encore en train de s'amuser avec leurs nouveaux joujoux ou leurs nouveaux gadgets électroniques. Il ne viendrait pas à l'idée de grand monde de jouer avec un tableau de données statistiques. Et pourtant, c'est bien en jouant, en manipulant les chiffres par soi-même, qu'il est plus facile de comprendre et d'apprendre. C'est une des idées maîtresses qui gouverne la conception de Géoclip : être un outil pédagogique et ludique. En voici un exemple concret.  Read more

Waiting for Christmas 2017

In December 2016, we invited you to follow us in an Advent Calendar, without chocolate, but which disclosed, day after day, the main innovations that the future new version Géoclip Air would propose. A year later, our 2017 Advent Calendar still won't offer you chocolate, but will show you in pictures how the announcements a year ago turned into reality.

France découverte in its new Géoclip Air clothing


Le moment est enfin venu d'ouvrir l'accès à France découverte dans sa nouvelle version Géoclip Air. Cela fait longtemps que l'on vous en parle, la voici enfin "in real life" ! Ce n'est pas sans un petit pincement au cœur, teinté d'une pointe d'appréhension, que nous vous en ouvrons la porte. Nous avons très envie que vous l'aimiez autant, et même plus, que la version basée sur Géoclip O3. Read more

Ready for a new era, for a new Air

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Il en est également ainsi pour les logiciels. Les technologies évoluent et certains outils disparaissent, pour laisser la place à d'autres. Ainsi, le 25 juillet, Adobe a très officiellement annoncé la fin de Flash : son support s'arrêtera fin 2020, en concertation avec les grands éditeurs de navigateurs : Microsoft (explorer/edge), Apple (Safari), Mozilla (Firefox), Google (Chrome). Flash a eu une telle importance à un moment donné de l'histoire du web que cette nouvelle a été abondamment reprise, y compris par de grands médias généralistes. Voir par exemple cet article de fond très bien écrit, paru dans le Monde/Pixels : L’inévitable disparition de Flash Player, ancien logiciel phare du Web.

Read more

Raising the curtain on Géoclip Air : next episode…

Dans un article récent, nous dévoilions les premières images à propos de Géoclip Air et présentions l'espace de travail consacré aux indicateurs. Aujourd'hui, nous allons présenter un autre des quatre espaces de travail qui structurent l'interface d'un observatoire Géoclip Air : l'import de données.

L'import de données élargit considérablement les possibilités, au-delà du contenu de la base de données sur laquelle s'appuie Géoclip. Cela permet d'utiliser la force et la simplicité de Géoclip pour n'importe quelles données, pour peu qu'elles soient localisées et référencées par un code géographique. Ces données peuvent être importées depuis un autre observatoire Géoclip ou plus largement d'une autre ressource respectant le format TJS (Table Joining Service). Elles peuvent être également importées par une opération aussi simple qu'un copier/coller depuis une feuille de calcul.
Read more

If you knew all that Geoclip can do!

Géoclip sait organiser de larges choix de données statistiques localisées, pour les représenter sur  des cartes et mettre en lumière des distributions géographiques. C'est la base, le socle à partir duquel Géoclip a progressé depuis ses débuts, il y a plus de 15 ans. Géoclip est aussi capable de proposer des représentations plus originales, pour des données plus spécifiques. En voici 3 exemples, qui pourront peut-être paraître anecdotiques, mais qui montrent toute la puissance contenue dans le modèle sur lequel se base Géoclip. Read more

Raising the curtain on Géoclip Air

Nous avions annoncé en début d'année la sortie de de la nouvelle version Géoclip Air. Nous tenons cet engagement puisque la procédure de livraison à notre premier client est en cours. Ce projet nous tient particulièrement à cœur car il s'agit de l'outil cartographique Statistiques locales qui sera proposé sur le site de l'Insee.

Après avoir scrupuleusement testé notre nouveau Géoclip en interne, au sein de notre équipe, le temps est venu de le mettre entre les mains de premiers utilisateurs. Ceux-ci sont en premier lieu l'équipe de travail de l'Insee, bien sûr. Le projet a démarré il y a quelques semaines et sera rendu public à la fin de l'été. Nous avons également fait appel à quelques autres testeurs volontaires, pour vérifier l'intelligibilité de l'outil et apporter les dernières touches cosmétiques.

C'est un moment particulier que celui où d'autres personnes découvrent pour la première fois l'interface sur laquelle nous travaillons ardemment depuis longtemps. Nous nous sentons désormais rassurés car les premiers retours sont positifs. Il y a bien quelques petits ajustements, ici ou là, pour faire toujours mieux, mais rien qui ne remette en cause l'essentiel  des orientations prises pour cette nouvelle version : Read more

Géoclip in Brazil

En règle générale, un projet bâti à partir de Géoclip se déroule en plusieurs étapes :

  • préparation des données et des fonds de carte et construction de la base de données,
  • création et paramétrage de la première version de l'observatoire Géoclip,
  • installation sur le serveur définitif, tests et validation,
  • formation de l'équipe d'administration,
  • ouverture de l'observatoire aux utilisateurs.

La quatrième étape, qui vise à rendre les administrateurs entièrement autonomes dans la gestion de leur observatoire, se déroule généralement chez nos clients. Ces déplacements sont l'occasion de voyager autrement que de façon virtuelle, au travers des cartes que nous dessinons sur nos écrans d'ordinateurs. Ils nous conduisent à Lille, Marmande, Brest ou Clermont-Ferrand... Du 9 au 11 janvier dernier, c'est pour une mission plus lointaine que sont parties Élodie et Eugénie.

Read more