Cartographie de crise

Les îles Fidji ont été violemment frappées par le cyclone Winston dans la nuit du 20 au 21 février dernier, le plus destructeur que l'archipel ait jamais connu, avec des vents dépassant les 300 km/h. Cet accident météorologique est un désastre humain, économique et écologique, dont l'ampleur est encore difficile à mesurer en raison de l'éparpillement des îles de l'archipel, qui compte environ 900 000 habitants. La communauté internationale se mobilise pour venir en aide aux Fidjiens, par tous les moyens disponibles.

La Communauté du Pacifique diffuse plusieurs atlas sur les différents archipels, comme nous en avions parlé dans l'article Géoclips du bout du monde. L'atlas concernant les Fidji vient d'être complété pour permettre d'estimer au mieux les populations touchées par le cyclone.

Pour cela, la zone d'impact a été calculé à partir de la trajectoire du cyclone, avec des zones de part viagra pills price et d'autre de cette ligne : de 0 à 30 km, de 30 à 40 km, de 40 à 50 km et de 50 à 100 km. Une estimation de la population en 2015 par aire de recensement (enumeration area) a également été effectuée. Des données ponctuelles, donnant la localisation des écoles et des centres de secours, ont aussi été ajoutées.

Pour expliquer sa démarche, l'administrateur de l'atlas, Phil Bright, a publié cette vidéo :

L'illustration ci-dessous montre qu'environ 220 000 personnes résidaient dans la zone la plus touchée :

impact de Winston aux Fidji

L'illustration ci-dessous montre la localisation des centres d'évacuation dans le nord de l'île principale, sur fond de vue aérienne fournie par Bing Maps :

impact de Winston aux Fidji

Pour accéder directement à l'atlas, il suffit de suivre ce lien.